Le temps qui passe

 

 

Septembre 2022


Samedi 24 septembre 2022 : le journaliste Michel Lauwers publie sur L’Echo un texte consacré à divers projets de réduction du temps de travail suite à l’épidémie de Covid et de la guerre en Ukraine. Il annonce un décret gouvernemental fixant la durée hebdomadaire du temps de travail en fonction du degré d’utilité de chaque citoyen. Puis précise : « C'est pour rire, naturellement : l'écrivain français Marcel AYMÉ avait imaginé cette fable avant d'en tirer une chouette nouvelle, "LA CARTE", publiée en 1942. » Après avoir exposé ses commentaires il conclut par cette phrase : « Bref, généraliser la solution à tous s'avérerait contre-productif. À l'opposé, pourquoi pas des temps de travail rationnés individuellement, comme chez Marcel Aymé ? »


Vendredi 23 septembre 2022
 : un texte publié sur la page dedefensa.org analyse les réactions internationales aux dernières menaces de Vladimir Poutine et cite Marcel Aymé au passage : « C’est bien la méthodeSystème, certifié-zombie : transférer à l’autre la charge de la faute (la charge de la preuve est comprise dans le paquet-cadeau) ; cela, au milieu d’un sarcasme collectif et horrifié qui interdit toute réflexion, débat, argumentation. Le ‘terrorisme intellectuel’ (Sevillia) que Marcel AYMÉ nommait ‘confort intellectuel’ est devenu totalitarisme-intellectuel... »


Samedi 17 septembre 2022
: sur lepoint.fr, le journaliste Sébastien Lapaque publie un texte sous le titre « Houellebecq n’est pas Maurras » qui débute ainsi : « Existe-t-il un style de droite ? » se demandait la revue La Parisienne, joyeusement animée par Jacques Laurent, en juin 1955. Rappelons le contexte. Staline était mort depuis deux ans. À Paris, les barricades qui séparaient les rives de la Seine n'étaient pas imaginaires. Seul Marcel AYMÉ avait le don d'y grimper pour jouer à chat perché. Dans Les Temps modernes, sous un titre apparemment inoffensif, « La pensée de droite, aujourd'hui », Simone de Beauvoir venait d'établir une liste de suspects, mêlant sans distinction libéraux et fascistes, chrétiens et païens, modernistes et conservateurs, Raymond Aron et Oswald Spengler, Roger Caillois et Maurice Barrès, Jean Giono et Pierre Drieu la Rochelle, André Malraux et Roger Nimier. « Des parasites bourgeois, une simple émanation des puissances capitalistes, un épiphénomène, un néant. » N'en jetez plus.


Samedi 17 septembre 2022 :
sur leprogres.fr, le journaliste Guy Jaillet présente l’ouvrage de Jacques Geoffroy en ces termes « Un voyage avec Marcel Aymé et ses personnages. Rebaptisés Saint-Margelon, Claquebue ou Chesnevailles dans ses romans, ce sont bien Dole, Villers-Robert et les villages environnants que Marcel Aymé a utilisés comme cadres de sept de ses romans. Un guide très documenté permet de partir sur les traces de ses personnages». Promenades littéraires avec Marcel Aymé de Dole à Villers Robert, éditions La Passerelle, Dole - de Jacques Geoffroy (texte) et Pierre-Jean Togni (photographies et mise en page), préface de Danielle Ducout. ISBN : 9782956381648


Jeudi 15 septembre 1922
 : sur lamontagne.fr, la présentation de "Crosses en l’air" le premier roman de Dominique Maraval de Bonnery, est intitulée : « Des ambiances à la Marcel Aymé », et débute ainsi « L’auteur nous fait côtoyer des personnages hauts en couleur dans des ambiances à la Marcel Aymé. »

Tanon


M. Jérôme Tanon, un nouveau membre de la SAMA, a publié Des nouvelles de l’ingénieur, éditions Librinova. Ce recueil de 30 nouvelles, récit de souvenirs et de fiction, fait souvent référence à Marcel Aymé. La dernière nouvelle est intitulée ‘‘Hommage à Marcel Aymé’’. ISBN : 9791040511656

 

Août 2022


Mardi 23 août 2022 : la page ‘‘juripole’’ affiche la citation suivante de Marcel AYMÉ
« Le mouvement de révolte qui soulève la conscience devant l'iniquité est une initiative de luxe, le privilège des gens qui ont une vue déjà un peu cavalière de la vie et n'en éprouvent pas trop directement le contact. »
Source : Dictionnaire réalisé par le Cabinet Baumann - Avocats - Droit de l'informatique https://www.juripole.fr/Citations/par-auteur/marcel-ayme.php


Les éditions La Passerelle à Dole (Jura) viennent d’éditer un livre de Jacques Geoffroy (texte) et Pierre-Jean Togni (photographies et mise en page), intitulé Promenades littéraires avec Marcel Aymé de Dole à Villers Robert, préface de Danielle Ducout. ISBN 978-2-9563816-4-8

Ce livre-guide propose sept promenades sur les pas des personnages de roman de Marcel AYMÉ :
Première promenade : Brûlebois - de la gare de Dole aux bords du Doubs.
Deuxième promenade : La Rue sans nom - de la rue Pasteur à la rive gauche.
Troisième promenade : Le Moulin de la Sourdine - autour de la collégiale de Dole.
Quatrième promenade : Gustalin - de Dole à Villers-Robert.
Cinquième promenade : La Table-aux-crevés - de Villers Robert à Séligney.
Sixième promenade : La Vouivre - À Villers-Robert, le pas de la Vouivre.
Septième promenade : La Jument Verte - de Villers-Robert à Dole.
Suivi d'un index des noms de lieux renvoyant aux pages. Ce livre de 300 pages est richement illustré de cartes postales anciennes, photographies originales récentes, images issues des fonds de la médiathèque de l'Hôtel Dieu de Dole, avec, pour chaque promenade, un plan précis et la référence de l'adaptation cinématographique quand elle existe.

Ce guide (prix 26 €) est une invitation à la lecture et à la promenade sur les traces des personnages de Marcel Aymé. Il peut se lire à distance tant il est bien illustré à propos, comme en situation tant il invite à une découverte paisible.

geoffroy

Mardi 16 août 2022
 : sur lefigaro.fr/culture/, Bertrand de Saint-Vincent, journaliste et chroniqueur littéraire, rédacteur en chef au Figaro, publie un texte consacré à Antoine BLONDIN sous le titre : ‘‘Blondin, le culte de l’amitié et des écrivains’’, dans lequel il évoque les liens d’amitié entre l’écrivain et Marcel AYMÉ. « Un même goût de la fantaisie les unit. De vingt ans son aîné, l’auteur du Passe-muraille tient Antoine pour une sorte de fils spirituel. Il lui consacrera une longue série dans La Parisienne ».


Dimanche 14 août 2022 : Libération.fr publie une réflexion de Jean-Marie Rouart à propos d’un fait divers survenu à l’aéroport de Roissy où les forces de l’ordre ont abattu un SDF martiniquais qui les menaçait d’un couteau. Était-ce proportionné ? s’interroge l’académicien qui compare ce SDF au personnage d’Abd el-Martin dans la nouvelle de Marcel Aymé ‘‘Rue de l’Évangile’’ (DERRIÈRE CHEZ MARTIN).



Lundi 8 août 2022
 : Radio Intensité annonce la représentation par la troupe ‘‘Carpe Diem’’ de la pièce de Marcel Aymé LE MINOTAURE. Ce spectacle aura lieu dimanche 15 janvier 2023 à 15h00 au Quai des Arts de Vibraye (Sarthe).

 

Juillet 2022

pechus2022
Mercredi 27 juillet 2022
à 16h.59, Radio Intensité annonce le spectacle que la compagnie orléanaise ‘‘Les Pêchus’’ présentera dimanche 11 septembre 2022 à 15 h. dans les jardins de la mairie de Tournoisis (Loiret). Il s’agit de LA PATTE DU CHAT de Marcel Aymé destiné aux enfants à partir de 6 ans. Durée : 45 minutes.
Une seule comédienne (Aline Bourgoin) joue la quinzaine de personnages, s’effaçant pour laisser place aux portraits variés qui interviennent dans ce conte. Il s’agit d’une performance d’acteur qui suit le rythme du texte.
Le conte est dit dans son intégralité. Une chaise et un promontoire en bois sont les seuls éléments de décor. L’objectif est de faire connaître et apprécier l’écriture et l’humour de Marcel Aymé
Pour plus d’information : contact@lespechus.com




Mercredi 27 juillet 2022 : au cours de l’entretien accordé à Jean-Laurent Truc par le dessinateur de bandes dessinées Alexandre Coutelis, à propos de son diptyque en préparation intitulé Deux passantes dans la nuit, on relève la phrase suivante :
JLT : « On a fait très vite la comparaison avec LA TRAVERSÉE DE PARIS avec Gabin, Bourvil, De Funès. Cela ne vous a pas inspiré ? »
AC : « Cela n’a rien à voir. Mais deux personnages qui se baladent dans Paris occupé on pense bien sûr à la nouvelle de Marcel Aymé et au film. Mais qui ne m’a nullement inspiré. Les récits qui ont eu le plus d’authenticité sur l’Occupation et le comportement des Français c’est Aymé, Jean Dutourd avec Au Bon Beurre, des gens de droite curieusement ».
Source : https://www.ligneclaire.info/al-coutelis-2022-265314.html



Jeudi 26 juillet 2022
 : à Calonne-sur-La-Lys (Pas-de-Calais), la Compagnie du ‘‘Reste ici’’ présentera son spectacle ‘‘Cha qu'a dit ch'cat’’ ; mis en scène par Jacques Dupuich, avec Christiane Calonne (Musicienne comédienne) et Jacques Dupuich (Comédien). Ce spectacle est présenté comme un clin d’œil aux frères Grimm, Charles Perrault, La Fontaine et aux histoires naturelles de Jules Renard ou aux CONTES DU CHAT PERCHÉ de Marcel Aymé.



Lundi 11 juillet 2022
 : sur la page olyrix.com, Moisés Ordóñez Alarcón annonce « Un chat perché très coloré au Festival OFF d'Avignon ». Il s’agit du spectacle musical intitulé «UN CONTE DU CHAT PERCHÉ », représenté par la Compagnie In-Sense au Théâtre des Barriques dans le Festival Off d’Avignon. La musique a été composée par Isabelle Aboulker d'après l’œuvre de Marcel Aymé et la mise en scène est de Sébastien Davis.

avignon22


Samedi 9 juillet 2022
 : su causeur.fr, Jérôme Leroy recommande comme lecture ou relecture d’été le recueil de nouvelles Derrière chez Martin de Marcel Aymé.
Son texte, intitulé ‘‘Marcel Aymé : Martin, notre contemporain multiple. "DERRIÈRE CHEZ MARTIN" de Marcel Aymé’’, débute ainsi : « On devrait toujours trouver le temps d’Aymé. Disons que c’est une question d’hygiène mentale et littéraire. … »

 

Juin 2022


DOLE
annonce le programme du WEEK-END GOURMAND DU CHAT PERCHÉ 2022 : « Pendant deux jours, producteurs locaux, artisans des métiers de bouche, chefs étoilés mais aussi artistes en tout genre investissent la cité chère à Marcel Aymé pour partager avec les visiteurs leur passion et leur savoir-faire. »
Pour plus d’informations : https://www.weekend-gourmand-dole.fr/index.php
Source: information communiquée par Mme Nicole Régnier (membre doloise de la SAMA).

WGDCP2022



Vendredi 24 juin 2022:
la chaine TV ARTE rediffuse "LE PASSE-MURAILLE" téléfilm de Dante Desarthe (2016), adaptation de la nouvelle de Marel Aymé sur le refus de l’enfermement, portée par Denis Podalydès. Avec Marie Dompnier, Jacques Bonnaffé, Alice Butaud, Scali Delpeyrat, Maly Diallo, Vincent Furic, Grégory Gaule, Cyril Gueï, Delphine Guillaud, Agnès Hurstel, Roger Jendly, Émilien Mathey, Elisabeth Mazev, Céline Millat-Baumgartner, Claude Perron, Franck Richard, Maryvonne Schiltz.


Mercredi 22 juin 2022
 : à Limoges (Haute-Vienne), le Bibliothèque francophone multimédia (Bfm) propose aux enfants de 10-12 ans la découverte des CONTES DU CHAT PERCHÉ de Marcel AYMÉ qui feront l’objet d’illustrations en linogravure (procédé de gravure objet d’une exposition).


Mardi 21 juin 2022 : au théâtre de l’Atelier Bleu de Puisaye-Forterre (Yonne), les élèves de l’école de Saints-en-Puisaye ont impressionné les partenaires du contrat local d’éducation artistique (Cléa) en interprétant durant une demi-heure un spectacle, organisé avec la Structure Cie de Sylvie Pothier, autour des CONTES de Marcel Aymé, sans temps mort et presque sans trou de mémoire. (source : L’Yonne Républicaine). © RICHARD Olivier.

puisey22


Jeudi 9 juin 2022
: la revue Commentaire n°178 (été 2022) vient de paraître. Dans sa rubrique ‘‘Chroniques’’ elle présente un article de Jean-Pierre Belleville intitulé « Des chemins parallèles : Marcel Aymé et Alexandre Vialatte » (pp. 401-405). Ce texte a précédemment été mis en ligne sur la page des Hôtels littéraires www.hotelslitteraires.fr/2019/03/25/...

 

Mai 2022


Dimanche 29 mai 2022 : la chaîne TV C.8 a rediffusé le film de Jean Boyer ‘‘Garou-Garou, le passe-muraille’’ (1951) adapté de la nouvelle de Marcel Aymé. La précédente diffusion datait du 17 juillet 2021. Dans ce film, Bourvil ne s’était pas encore dégagé de ses habitudes de cabarets et sa performance n’avait pas convaincu Marcel Aymé qui fut très réticent lorsqu’en 1956, Claude Autant-Lara choisit Bourvil, sans le consulter, pour interpréter le rôle de Martin dans ‘‘La Traversée de Paris’’. Ce rôle permit à Bourvil de montrer tous ses talents et Marcel Aymé revint sur son premier jugement et s’en excusa auprès du réalisateur et des scénaristes. Trois ans plus tard, Bourvil incarnerait d’autres personnages de Marcel Aymé : dans les films ‘‘La Jument verte’’ de Claude autant-Lara (1959) et ‘‘Le Chemin des écoliers’’ de Michel Boisrond (1959). Par la suite la nouvelle ‘‘Traversée de Paris’’ sera adaptée à deux reprises en téléfilm : par Pierre Tchernia en 1977 et par Dante Desarthe en 2015.


passemuraille2022


Mardi 24 mai 2022
 : Clovis Cornillac était au Mégarama-Chalon ce mardi pour présenter en avant-première son film ‘‘C’est magnifique !’’. L’article d’Info.Chalon commente ce film et évoque certaines influences en ces termes :« Influencé (même inconsciemment) par l'univers de Marcel Aymé, Buster Keaton, Jacques Tati ou encore Alexandre Trauner avec son petit air de « Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain » de Jean-Pierre Jeunet dont il reconnait le cousinage … ».


Samedi 14 mai 2022 : à Troyes (Aube), en clin d’œil aux 400 ans de la naissance de Molière, la Compagnie La Grange aux Histoires propose un spectacle intitulé ‘‘En promenade avec Jean de La Fontaine’’. Trois comédiens et un saxophoniste, s’adressant au jeune public, diront des textes de Marcel Aymé, Jean Anouilh, Yvan Pommaux, Charles Trenet, Pit et Rik.


Vendredi 13 mai 2022 : sur businessimmo.com, Jean-Paul Bath publie un texte consacré au télétravail dans lequel il mentionne des aménagements de locaux comportant des parois modulables en fonction des besoins. Il ajoute « Même Marcel Aymé n’y aurait pas songé pour son PASSE-MURAILLE ».

laurencecosse
Mercredi 11 mai 2022
 : dans sa chronique sur la-croix.com, l'écrivaine Laurence Cossé suggère de s’inspirer de la nouvelle ‘‘LA BONNE PEINTURE’’ de Marcel Aymé afin de se réchauffer lorsque viendront l’hiver prochain et ses éventuelles restrictions en énergie.


Il n'est pas trop tard pour signaler la mise en ligne le 30 mars 2021, par Juramusées (Conseil Départemental du Jura) d’une vidéo intitulée ‘‘Les Jurassiens célèbres’’ qui présente Marcel Aymé et son œuvre de façon concise (Durée : 1 min.17) et précise. Cette information nous a été communiquée par Mme Nicole Régnier, Guide-conférencière à Dole et membre de la SAMA. https://www.facebook.com/watch/?v=1483103842081820

juramusees


Jeudi 5 mai 2022
 : dans l’hebdomadaire ‘‘Le Point’’, Patrick Besson écrit « AU RÊVE, le café de la rue Caulaincourt, à Paris, où Jacques BREL a écrit ‘‘Ne me quitte pas’’ et où Marcel AYMÉ jouait à la belote, a fermé… »


Du vendredi 29 avril au dimanche 1er mai 2022
 :  à Saint-Astier (Dordogne), le Théâtre de la Poivrière a accueilli la pièce de Marcel Aymé, LA TÊTE DES AUTRES dans une mise en scène de Marc Godet, avec Marie-Jo Gargouille, Marie-Claude Kergoat, Florence Marzat, Antoine Grassian, Michel Goupil, Joël Boullery, Gérard Brunau et Patrick Seyer.
Les trois représentations ont été jouées à guichet fermé. (source : Sudouest du 03/05/2022)

StAstier2022
© Crédit photo : Jean-Louis Mathieu



Dimanche 1er mai
: La SAMA vous souhaite un joyeux PREMIER MAI

premiermai

 

Avril 2022

Handrax
Dimanche 24 avril 2022
 : dans un article de ‘‘Causeur.fr’’ consacré au dernier roman de Bernard Quiriny, Portrait du baron d’Handrax (Payot & Rivages), Jérôme Leroy cite Marcel Aymé à trois reprises. « Nous avons besoin, plus que jamais, de l’humour d’un Marcel Aymé ou d’un Raymond Queneau » - « Bernard Quiriny. En voilà un qui ne se contente pas d’écrire un français très pur, il invente aussi des histoires que l’on pourrait qualifier de fantastiques, mais dont le fantastique est aimable et cruel, comme celui de Marcel Aymé, justement » - « Dans L’Affaire Mayerling, les habitants d’une nouvelle résidence sécurisée, dans une petite ville de province, sont pris en grippe par un immeuble tueur qui n’hésite pas à se débarrasser d’eux. Là encore, l’ombre de Marcel Aymé, celui de MAISON BASSE, plane, fantôme au sourire impénétrable. »


Du 20 avril 2022 au 19 juin 2022 : l
e théâtre L'Essaïon (6 rue Pierre-au-Lard - Paris 4e), présente ‘‘LES CONTES DU CHAT PERCHÉ’’d’après Marcel Aymé, mis en scène par Thierry Jahn et interprété par Thierry Jean, Meaghan Dendraël, Joséphine Ropion, Charlotte Zotto, Céline Ronté. Cette troupe de théâtre autrefois baptisée "La Bigarrure", présente ce spectacle depuis 2011.


Mercredi 20 avril 2022 : sur lefigaro.fr, Bruno Corty et Thierry Clermont présentent Au rendez-vous des pas-pareils, premier roman de Jean-Pierre Ancèle. « Ce premier roman a un parfum d’hier. Jean-Pierre Ancèle, ancien professeur de littérature anglaise en classes préparatoires, appartient de toute évidence à une famille d’écrivains qui manifestent un goût prononcé pour les cafés, le goût de l’amitié et un parler populaire, argotique, qui n’exclut pas une certaine forme de poésie. Au hasard, sans réfléchir, on pense au Marcel Aymé de La Rue sans nom et du Vin de Paris, au Queneau de Zazie dans le métro, à l’Eugène Dabit de L’Hôtel du Nord… »
acroixmeuse

Samedi 2 avril 2022 :
poursuivant sa tournée, la Compagnie 'Galimafré' à présenté ‘‘LES QUATRE VÉRITÉS’’ de Marcel Aymé au Centre culturel - Rue du Général de Gaulle à Lacroix-sur-Meuse (Meuse).


Samedi 2 avril 2022
 : la critique littéraire Virginie Bloch-Lainé publie sur liberation.fr un article consacré au roman de Nicolas Carreau intitulé Un homme sans histoires paru chez Lattès. A propos du héros de l’histoire, un certain Henri Reille, expert-comptable, embarqué dans une aventure loufoque, elle écrit « … tellement il est lisse. Il a quelque chose des héros de Marcel Aymé. »

 

Mars 2022

HLMA120ANNIVERSAIRE.png
Mardi 29 mars 2022 : L’Hôtel Littéraire Marcel Aymé publie sur sa page Web :
« Joyeux anniversaire Marcel Aymé !
Cela fait tout juste 120 ans que Marcel Aymé, l’auteur du Passe Muraille, des Contes du chat perché ou encore de La Jument verte naissait à Joigny.
Et c’est aussi un 29 mars, en 2018, que fut inauguré l’Hôtel Littéraire Marcel Aymé, sur la Butte Montmartre, quartier cher à l’écrivain, qui y vécut plus de quarante ans.
Venez lui rendre hommage et découvrez son quartier grâce au plan historique de 1950 « sur les pas du Marcel Aymé « disponible à l’hôtel ou téléchargeable ».
Source : https://www.montmartre-addict.com/breve/joyeux-anniversaire-marcel-ayme-2/



Mardi 29 mars 2022
: les Médiathèques du Grand Dole ont annoncé le 120ème anniversaire de la naissance de Marcel Aymé sur leur page d’information titrant « Marcel Aymé, enfance en pays dolois ». Après une brève présentation de la jeunesse de Marcel Aymé à Villers-Robert et à Dole, ayant pour sources le Jura Français N°91 septembre 1961 et Marcel Aymé un honnête homme de Michel Lécureur, elles proposent une sélection d'œuvres emblématiques de Marcel Aymé ainsi que quelques manuscrits inédits.
Bruno Lonchampt nous a transmis quelques images des vitrines présentant ces documents parmi lesquels : le carnet de dessins de Marcel Aymé daté du 7 août 1915 – le manuscrit de la pièce ‘‘Les Maxibules’’ (1960-61) – les Carnets Marcel Aymé préfacés par Michel Lécureur et dédicacés par Didier van Cauwelaert (1997) - etc. .

DOLEANNIV



Samedi 26 mars 2022 : à Clermont-en-Argonne (Meuse), la Compagnie Galimafré a joué la pièce de Marcel Aymé ‘‘LES QUATRE VÉRITÉS’’ dans la Salle du pôle quatre saisons, poursuivant ainsi sa tournée après ses représentations à Brabant-en-Argonne le 30 octobre puis à Tilly-sur-Meuse le 20 novembre.

Galimafre


Du Mercredi 23 au dimanche 27 mars 2022 :
à Monaco, au théâtre des Muses, LES CONTES DU CHAT PERCHÉ d’après Marcel Aymé seront représentés dans une adaptation et mise en musique de Thierry Jann, avec Meaghan Dendraël, Thierry Jahn et Céline Ronté.


minotaure.la.frette



Samedi 12 mars 2022
 : à La Frette-sur-Seine (Val d’Oise), la troupe Carpe Diem a présenté au Petit théâtre (55 quai de Seine) la comédie de Marcel Aymé LE MINOTAURE mise en scène par André Salzet, avec Aurélien Barlier, Gilles Henry, Cathy Ligas, Véronique Villard.


Mardi 8 mars 2022
 : sur businessmontres.com, Grégory Pons publie une chronique sur l’actualité horlogère. Il commence ainsi : « Merci au regretté Marcel Aymé (1902-1967) pour la citation qui compose le titre de notre chronique : Ah ! Monsieur, on ne se méfiera jamais assez de la poésie » (Citation tirée du CONFORT INTELLECTUEL)

 

Février 2022


Jeudi 17 février 2022
 : Gérard Théobald publie dans la VOIX DU JURA un article intitulé « Marcel Aymé, le scandaleux se fait satiriste ». Ce texte porte sur la période allant de 1935 à la guerre ; le journaliste cite les œuvres dans lesquelles Marcel Aymé fait la satire de la bourgeoisie – et mentionne son désaccord face à l’antisémitisme d’avant-guerre.


Jeudi 3 février 2022
 : dans un article intitulé « Marcel Aymé, un auteur à scandale », publié dans la VOIX DU JURA, Gérard Théobald évoque les polémiques déclenchées par La Jument verte en 1933, le procès et la condamnation à mort de Violette Nozière critiqués par Marcel Aymé en 1934 et la signature de Marcel Aymé au bas d’un manifeste opposé aux sanctions contre l’Italie mussolinienne dans l’affaire d’Ethiopie en 1935, signature uniquement motivée par le souci d’éviter la guerre.

 

Janvier 2022


Jeudi 27 janvier 2022
 : l’hebdomadaire la VOIX DU JURA a consacré une page à la Société des amis de Marcel Aymé débutant ainsi « L’héritage intellectuel de Marcel Aymé est entretenu depuis 40 ans par la société des amis de l’auteur … et les dolois eux-mêmes ». Cet article de Gérard Théobald traite du Cahier Marcel Aymé - du Chat perché, emblème des activités culturelles de Dole – des initiatives de la ville de Joigny, du village de Villers-Robert et de l’Hôtel Littéraire Marcel-Aymé de Montmartre.
VoixJura01


Dimanche 23 janvier 2022
 : dans le cadre des Nuits de la lecture, Mme Françoise Mona Besson a lu un extrait de la nouvelle de Marcel Aymé ‘‘EN ATTENDANT’’ (Le Passe-muraille). En introduction, elle a particulièrement attiré l’attention de l’auditoire sur l’aspect subversif de ce texte publié durant l’Occupation en 1943, et sur la qualité de la langue de Marcel AYMÉ.
Cela se passait au siège de l’association culturelle ‘‘Un Coin de Ciel’’ - 21 rue Boyer Barret - 75014 Paris.




boiursevie22
Vendredi 21 janvier 2021 
: Le film réalisé en 1966 par Jean-Pierre MOCKY, ‘‘LA BOURSE ET LA VIE’’, dont Marcel AYMÉ a écrit les dialogues, est depuis peu disponible en DVD (ESC Éditions).
D’une durée de 1h.31mn.16, cette coproduction franco-italo-allemande comporte la distribution suivante : Fernandel, Heinz Rühmann, Jean Poiret, Marilù Tolo, Jean Carmet, André Gabriello, Jacques Legras, Claude Piéplu, Darry Cowl, Michel Galabru.


Jeudi 20 janvier 2022 : dans ce second article de la VOIX DU JURA, intitulé « Marcel Aymé et l’Occupation : un auteur sous le feu des critiques », Gérard Théobald aborde la période de l’Occupation, en rappelant l’attitude de Marcel Aymé qui dénonce l’antisémitisme et la politique générale des nazis et de Vichy tout en publiant ses œuvres et ses écrits dans les journaux autorisés ou inféodés à l’occupant - puis son combat contre la peine de mort à la Libération en demandant la grâce des collaborationnistes condamnés à la peine capitale – enfin son indépendance vis-à-vis des partis politiques.


Dimanche 16 janvier 2022
 : sous la plume de Gérard Théobald, la VOIX DU JURA a mis en ligne sur sa page internet un article intitulé « Jura. Marcel Aymé, l’enfance et les premiers succès d’un ‘‘vaurien’’ dolois ». Comme son titre l’indique, ce texte rappelle l’enfance de Marcel Aymé à Villers-Robert, son adolescence à Dole et ses débuts littéraires.


Lundi 10 janvier 2022 
: un article publié dans le European Scientist critique une politique énergétique diminuant significativement les moyens pilotables et mettant le système en état de grande vulnérabilité technique et économique. L’auteur écrit notamment « la Ministre a tancé les acteurs du secteur, car ils seraient frappés de léthargie, mais pourtant dotés de « super-pouvoirs », qu’il suffirait juste d’activer. Pensait-elle à ceux du « PASSE-MURAILLE » de Marcel AYMÉ, dont on doit rappeler qu’à force d’user et d’abuser de la martingale, il a fini prisonnier d’un mur ? »

guanaja



Mercredi 5 janvier 2022
 : M. Bruno Lonchampt, membre de la SAMA, nous signale la dernière création de la pâtisserie Bulabois, 31 rue des Arènes à DOLE (Jura).
Il s’agit du « « CHAT PERCHÉ », biscuit noisette, crémeux praliné, chantilly montée, guanaja (chocolat noir).
Le Chat perché est à Dole ce que la chouette est à Dijon : l’emblème et le guide au sol d’un parcours historique fléché ‘‘le circuit du chat perché’’.
Un choix que justifie l’attachement de la ville jurassienne au plus populaire de ses auteurs, Marcel AYMÉ.


 




2022VOEUX

 

 

Décembre 2021

Lundi 20 décembre 2021 : vente aux enchères à la Salle Drouot d’un lot de 14 lettres de Louis-Ferdinand CELINÉ adressées, en février-mars 1950, de Klarskovgaard, à son avocat danois, Thorvald Mikkelsen, au sujet de son procès prévu le 21 février 1950 devant la Cour de Justice. Parmi ces documents figure une lettre dite ‘‘amicale’’ de Marcel AYMÉ transmise par Céline à son avocat le 16 février.


lettresceline21


Samedi 11 décembre 2021
 : le CHAT PERCHÉ de Marcel AYMÉ fait courir les Dolois, même la nuit. L’association sportive ‘‘Dole Athlétique Club’’ organise un ‘‘trail’’ urbain en nocturne dans les rues de Dole . La course comportera deux distances : 7km et 14km débutant respectivement à 19h.15 et 19h.30. Source : Bruno Lonchampt.

trailurbain21


BRUMATH2021
Vendredi 03-Dimanche 04 décembre 2021
: à Brumath (Bas Rhin), la Compagnie ‘‘Demain il fera jour’’ présentera des textes de Guy de MAUPASSANT, Alphonse DAUDET, Marcel AYMÉ et Anton TCHEKHOV à la Médiathèque les Triboques, 9 rue Jacques Kablé. Mise en scène et jeu : Vincent Clergironnet - Scénographie : Emeline Gentil - Construction : Remi Athonady et Thomas Broucher - Lumière : Jennifer Montesantos.

 

Novembre 2021


Jeudi 25 novembre 2021 : À DOLE, Marcel AYMÉ est omniprésent.
Dans le sillage des « week-ends gourmands du chat perché » qui ont lieu à DOLE chaque année, les professionnels dolois de la gastronomie créent des spécialités sur le thème des personnages de Marcel AYMÉ
Après le pâtissier précédemment cité, c’est au tour du charcutier-traiteur ‘‘Morizot – Les Arcades’’ de la rue des Arènes de proposer un ‘‘PAVÉ DOLOIS DU CHAT PERCHÉ’’ composé de produits jurassiens présentés sous la forme des petits triangles de laiton qui balisent la visite de la ville en suivant ‘‘le circuit du chat perché’’.
Nous remercions M. Bruno Lonchampt qui nous a communiqué l’information et la photo.

chatperchepavechatperchetriangle


Mardi 23 novembre 2021
 : A Dole (Jura), le pâtissier Damien Benetot expose en vitrine une de ses réalisations intitulée ‘‘LA PATTE DU CHAT’’ en hommage à Marcel Aymé. Il s’agit d’une pastille de chocolat sur biscuit à base de gaudes.
Une affichette porte le texte suivant : « La Patte du chat : Les Contes du chat perché 1934. Delphine et Marinette doivent rendre visite à l’horrible tante Mélina. Heureusement le chat Alphonse va leur éviter cette punition ! »

patisserieDole
© Photo de M. Bruno Lonchampt, membre de la SAMA.


Mercredi 24 novembre 2021
 : à Veigné (Indre-et-Loire), dans la salle de spectacle ‘‘Cassiopée’’, Rue du Poitou, la compagnie Matulu donnera son spectacle musical intitulé ‘‘CHAT PERCHÉ’’, d’après Les trois CONTES DU CHAT PERCHÉ de Marcel AYMÉ (Le Loup, Le Mauvais Jars et Le Paon). https://www.youtube.com/watch?v=1s2JeKymhXc&list=TLPQMzExMDIwMjGd-FkSfVpAYA&index=1

Matulu2021


Dimanche 21 novembre 2021 : A Vernon (Eure), a lieu le traditionnel concert de la Sainte-Cécile, par la société de musique ‘‘La Philhar’’ sous la direction musicale de Dominique Collemare, et de son adjoint Jean-Pierre Bécu. Au programme, on note entre autres, LE PASSE-MURAILLE composé spécialement pour la Philhar. Il sera interprété pour la première fois en public. Le titre fait référence à la célèbre nouvelle de Marcel Aymé.

philhar
La Philhar renoue avec la tradition séculaire du concert de Sainte Cécile. (©La Philar)


Samedi 13 novembre 2021
 : un article de cnews.fr/ présente l’ouvrage de Raphaële Botte et Sophie Van der Linden qui regroupe 100 grands livres pour les petits et cite en premier « Les Contes du chat perché de Marcel Aymé publié dès 1934 »…


Vendredi 12 novembre 2021 : sur laprovence.com/ Chantal Malaure rapporte un entretien avec l’auteur de romans policiers Michel Bussi. Ce dernier répondant à la question « Comment vivez-vous votre notoriété ? » dit que contrairement aux acteurs ou chanteurs « On peut sortir dans la rue tranquille. Les auteurs que j'adorais lire quand j'étais jeune, Barjavel, Marcel Aymé, je n'avais pas leurs posters dans ma chambre, je ne savais même pas quelles têtes ils avaient ».


Mercredi 3 novembre 2021
 : sur leparisien.fr/loiret-45/… François-Xavier Rivaud commente le projet de Gérard Audax, directeur de la compagnie de théâtre ‘‘Clin d’œil’’ depuis vingt-cinq ans, qui est un inlassable défenseur de la nouvelle, un format littéraire qu’il voit comme « une belle porte d’entrée à la lecture ». Poussé par des amis auteurs, cet amoureux des œuvres de Marcel Aymé, Christiane Baroche ou Alain Demouzon a créé en 1995 l’association ‘‘Tu connais la nouvelle ?’’ à Saint-Jean-de-Braye, en périphérie d’Orléans (Loiret).


Mardi 2 novembre 2021
 : sur webtheatre.fr/, Christian Wasselin commente le projet de spectacle d’Yves Lafargue, organiste de Notre-Dame-de-Fourvière à Lyon, qui associe la lecture de nouvelles illustrées par des morceaux de musique. Ces nouvelles ayant pour thème commun l’orgue et les organistes sont écrites avec un mélange de malice et de bonhomie, dans une veine où l’on retrouve des souvenirs de Marcel Aymé, de Maupassant, voire, pour l’élément musical, d’E.T.A. Hoffmann.



Octobre 2021


Samedi 30 octobre 2021
 :  à Brabant-en-Argonne (Meuse), la compagnie ‘‘Galimafré’’ basée à Verdun, anciennement ‘‘Les Guignols en Vadrouille’’, présente la pièce de Marcel AYMÉ, LES QUATRE VÉRITÉS,
mise en scène par Sébastien Gérard,
avec : Elisabeth Furaux, Sabrina Tuault, Jean-Philippe Lavallé, Jacky Furaux, Claire Simonazzi, Julien Devalloir, Evelyne Martin-Ferry, Pierre-Yves Claude et Sonia Emery.


prixMA21quatreverites20211030



Samedi 16 octobre 2021
 : Le PRIX MARCEL-AYMÉ (2021) a été décerné par l’ALAC (Association du Livre et des Auteurs Comtois) à Grégoire DOMENACH, pour son roman « Entre la source et l’estuaire » publié aux éditions Le Dilettante, Paris, 192 pages. ISBN : 979-10-308-0027-2
Un premier roman insolite et mélancolique entre deux écluses sur le Doubs, une histoire d’amour fou qui finit mal.


Jeudi 14 octobre 2021
 : il y a 54 ans disparaissait Marcel Amé. La presse lui rend hommage.

figaroayme

Vendredi 8 octobre 2021 : à Argenteuil (Val d'Oise) la Compagnie Carpe Diem a présenté la pièce de théâtre “LE MINOTAURE” de Marcel Aymé dans la Salle Abbé Fleury - 10, rue Abbé Fleury. La mise en scène est de André Salzet, (comédien professionnel) avec quatre comédiens amateurs : Aurélien Barlier - Gilles Henry - Cathy Ligas et Véronique Villard. Deux des quatre acteurs interprétaient deux des six personnages de la pièce : les époux Forestier (Gérard et Irène), Mourlon le garagiste, Marguerite la bonne Rirette et son fils Michou. Les lumières sont de Ydir Acef. D’autres représentationsont été données samedi 9 et dimanche 10 septembre.

carpediem


millau2021
Début octobre 2021
 : les éditions du Rocher publient un livre-hommage à Christian Millau, sous la direction de François Jonquères, secrétaire-général du prix des Hussards, avec une préface de Frédéric Vittoux de l’Académie Française.
Christian Millau, une vie au galop. Portraits croisés. Editions du Rocher (oct. 2021), 220 pages – ISBN : 9782268106229.

Christian Millau (1928-2017)

Né à Paris le 30 décembre 1928 (de son véritable nom Christian Dubois-Millot), décédé le 5 août 2017. Ecrivain, journaliste, grand reporter et critique gastronomique français. Il est le cofondateur, avec Henri Gault, du guide Gault et Millau. En 1949, il entre au service de politique intérieure du journal Le Monde, puis collabore à la revue littéraire Opéra dirigée par l'écrivain Roger Nimier. En 2013, il crée le prix des Hussards, qui a pour vocation de couronner un roman ‘‘élégant, incisif et allergique à la pensée béton pour tous’’.

Cet ouvrage collectif
regroupe de nombreux témoignages sur Christian Millau et ses multiples activités qui nous replongent dans l’ambiance littéraire des années 1950-1960, période qui a vu émerger un groupe hétéroclite d’écrivains au style bref et incisif, affichant un anticonformisme volontiers insolent. Par boutade, ils furent baptisés les ‘‘Hussards’’ par un journaliste secrétaire de Jean-Paul Sartre.
Pour les amis de la SAMA, nous signalons à la page 47 un texte intitulé « Christian Millau, le hussard au galop, et Marcel Aymé, l’enchanteur taciturne. »

 

 



Septembre 2021

Samedi 25 et Dimanche 26 septembre 2021 : aura lieu à Vannes (Morbihan) le week-end dédié au ''street-art''. Ouest-France écrit à ce propos: "Faisant référence au tour de ''passe-passe'' (illusion, magie, prestidigitation) et à la nouvelle fantastique de Marcel Aymé, ''Le Passe-muraille'' (1941), le Jam de Vannes change de nom pour devenir Pass'pass paint."


Jeudi 23 septembre 2021
: sur lincorrect.org, la journaliste Sylvie Perez résume le principe de ''Triggernometry'', le podcast qui casse la baraque en Angleterre (pour reprendre ses mots), par ce mot de Marcel Aymé "L'humilité est l'antichambre de toutes les perfections."


Samedi 18 septembre 2021 : à Illiers-Combray (Eure-et-Loir), la Société des amis de Marcel Aymé a participé au Salon international des amis d’écrivains qui s'est tenu dans la Salle des Fêtes Georges Billebault. De nombreux écrivains étaient représentés au cours de cette manifestation parmi lesquels : Marcel Proust dont l’œuvre est étroitement liée à Illiers rebaptisé Combray par l’auteur, Paul Verlaine, Pierre Loti, Louis Aragon, Elsa Triolet, Robert Desnos, la comtesse de Ségur, Colette, Marguerite Audoux, George Sand, Arthur Rimbaud, Charles Baudelaire, La Fontaine, Georges Simenon, Sôseki (Japon), Louis Fréchette et Gaëtan Brulotte (écrivains québécois), Karen Blixen (Danemark), Alexandre Vialatte, Gustave Flaubert, Guy de Maupassant, Marcel Aymé, Honoré de Balzac, Victor Hugo, Virginia Woolf, Alain-Founier, Charles Péguy, Alexandre Dumas, Madame de Sévigné, Chateaubriand… ainsi que Philippe Ridet et Henri Girard.

salonamisecrivains


Mercredi 15 septembre 2021
 : Marthe MERCADIER, la reine du théâtre de boulevard, née le 23 octobre 1928 à Saint-Ouen est morte le 15 septembre 2021 à Puteaux (Hauts-de-Seine) à l’âge de 93 ans.
Parmi ses nombreuses interprétations, elle avait tenu à maintes reprises le rôle de Mme Trévière dans la pièce de Marcel AYMÉ ‘‘LES QUATRE VÉRITÉS’’
-en 1973 : au théâtre Marigny, dans une mise en scène de René Clermont pour l’émission ‘‘Au Théâtre ce soir’’ (réalisation de Georges Folgoas).
-la même année : au théâtre des Variétés, dans une mise en scène René Clermont.
-en 2008-2009 : en tournée dans une mise en scène Raymond Acquaviva.

MERCADIER


minotaure2021
Samedi 18 septembre 2021
: à Argenteuil (Val d'Oise), à l'occasion de la 38ème édition des Journées Européennes du Patrimoine, la Compagnie de théâtre 'Carpe Diem' donnera une représentation du MINOTAURE de MARCEL AYMÉ dans les jardins de l'Abbaye Notre-Dame, 19 rue Notre-Dame, à 18h.30. Mise en scène de André Salzet, avec: Aurélien Barlier, Gilles Henry, Cathy Ligas et Véronique Villard. Lumières: Ydir Acef.

 

Août 2021

Dimanche 29 août 2021 : au Centre social Maison du Bas Belleville, Place Alphonse Allais (Paris, 20e), le Collectif Maquis’Arts donnera son concert rock ‘‘LE CERF ET LE CHIEN’’ d’après les Contes du chat perché de Marcel AYMÉ. Mise en jeu : Valérie Antonijevich - Création musicale : Xavier Ferran - Lumières : Simon Desplébin - Son : Matthieu Mitchell - Avec en scène : Toma Roch, Mélanie Le Moine, Juliette Flipo, Xavier Ferran.






 

 


Haut de page